Émissions matinales supprimées : l’art de repousser les téléspectateurs

AA lettrine articles « Mettre de l’intelligence à l’antenne », nous souhaitait Delphine Ernotte lors de ses vœux…
Pour ça il faudrait d’abord le démontrer en interne. Que se passe-t-il dans l’esprit de notre directeur de pôle lorsqu’il décide de ne pas diffuser la matinale pendant 4 à 5 semaines ? Pense-t-il respecter les téléspectateurs, fédérer les énergies, faire preuve d’ambition ?

Tout au long de l’année, les équipes s’investissent, s’adaptent, innovent en proposant quotidiennement un nouveau programme, sans moyens supplémentaires.
En le déprogrammant à la moindre occasion, la direction du pôle nous tire une balle dans le pied. Quelles sont les économies, quand après 4 à 5 semaines de coupure il faut remonter les audiences. De quelle intelligence s’agit-il?

Par ailleurs, nous apprenons que la météo va être modifiée.
Pour en faire quoi : une météo grande région, l’externaliser, les deux ? Nous l’ignorons.
Ce que nous constatons c’est que la formule du Languedoc-Roussillon devrait disparaître. Une formule ou chaque jour une association est invitée en plateau pour présenter la météo.
Un rendez vous très apprécié. Un lien avec ceux qui font aussi la richesse de nos territoires.

Alors, plutôt que des mails de communication ou elle se répand en remerciements, que cette direction prenne la mesure du travail fait, qu’elle entende ceux qui conçoivent et fabriquent, elle gagnera en crédibilité.

Dans l’immédiat qu’elle revienne sur ces deux décisions absurdes. D’autres pôles ont eu cette intelligence, tous les espoirs sont permis !

SNJ, SUD, CGT

Pôle Sud ouest le 15.01.2016

150115 Pôle Sud Ouest l’art de repousser les téléspectateurs