Rédaction nationale de France 3 : au secours !

AA lettrine articlesOn innove dans le délire à la rédaction nationale de France 3. Voilà donc que les opérations de maintenance du serveur, sans doute nécessaire, se déroulent pendant les heures de fabrication du Grand Soir 3 ! Rien de plus, rien de moins, un journal fait donc en mode « secours », le tout vous l’imaginez bien pour ne pas avoir à payer les heures de nuit, ou en tout cas trop d’heures de nuit.

Bien sûr, il n’est pas question ici de mettre en cause ceux qui, au quotidien, nous évitent les bugs d’un serveur bien capricieux, mais bien de mettre directement à l’amende ceux qui manquent de respect pour notre travail et pour ceux qui construisent une édition d’information. Une maintenance aux conséquences éditoriales énormes: accès aux images impossible, mixage dans les salles de montage techniquement déplorable, abandon de l’ « Euro zapping » lié au problème du réseau etc….De qui se moque-t-on ?

Quand l’édition de la nuit de France 2 existait encore, les opérations de maintenance se déroulaient toujours après la diffusion du journal, même tardivement. Mais à France 3, on ne va pas s’ennuyer avec tout ça, et hop ! On fait la maintenance du réseau pendant que le journal se fabrique.
Merci m’sieurs dames, et ne venez pas nous dire, après, que vous ne voulez pas vous débarrasser de cette rédaction. Ce comportement est tout simplement inqualifiable. Le projet Info 2015 est en marche, en marche funèbre.