Dominique Pradalié élue présidente de la Fédération internationale des journalistes

Militante acharnée, Dominique Pradalié a été élue, ce jeudi 2 juin 2022, présidente de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) lors du 31e congrès de la FIJ du 31 mai au 3 juin à Mascate (Oman). Elle est la deuxième femme à accéder à ce poste depuis la création de la FIJ en 1926.

Candidate sortante du comité exécutif de la FIJ, Dominique Pradalié est très attachée aux libertés fondamentales. Secrétaire générale du SNJ pendant des années, elle continue à ferrailler en France avec combativité. Nous ne doutons pas qu’elle le fera avec la ténacité qu’on lui connaît au sein de la FIJ, notamment en luttant contre l’impunité des assassins de journalistes et leurs commanditaires.

De son premier congrès du SNJ au Touquet en 1973 jusqu’à son poste de secrétaire générale au SNJ, Dominique Pradalié milite depuis 1970 au sein de la première organisation de la profession en France. Elle a effectué sa carrière professionnelle, par choix, dans le service public de l’audiovisuel jusqu’à la fonction de rédactrice en chef à France Télévisions.

Le SNJ lui souhaite une pleine réussite dans son nouveau mandat, qui se terminera par la célébration du centenaire de la FIJ en 2026. La date et le lieu du prochain congrès ne sont pas encore déterminés. Précisons que la FIJ a été fondée par un certain Georges Bourdon, l’un des fondateurs du Syndicat national des journalistes.

Mascate, le 2 juin 2022