France 3 Auvergne : Préavis de grève SNJ CGT FO

JT communs Auvergne-Rhône-Alpes

L’antenne de France 3 Auvergne s’oppose à la décision de faire des JT communs avec les antennes de Lyon et Grenoble les 3 week-ends des vacances de la Toussaint, le premier étant programmé les 23 et 24 octobre et piloté par Clermont-Ferrand.

Cette mutualisation est tout, sauf un vrai choix éditorial. Elle ne relève que d’une logique comptable pour assurer les nouvelles tranches d’informations, produites à moyens constants. Le 18h30, lancé en janvier, nous avait été vendu par Isabelle Staës, directrice régionale, avec cette promesse : nous ne toucherons pas aux moyens des journaux régionaux !

Promesse non tenue : à la rentrée, six week-ends communs sont programmés pendant les vacances de la Toussaint et de Noël. Lyon et Grenoble pratiquaient déjà cette alternance forcée depuis des années. Pourquoi y rajouter l’Auvergne, une région avec une identité très forte, très éloignée des préoccupations des Rhône-Alpins ? C’est une aberration !

Quel est le sens de cette mutualisation imposée sans discussion alors que l’on nous répète au quotidien l’importance de notre mission d’information de proximité ? Notre présidente Delphine Ernotte a défendu elle-même haut et fort le projet de régionalisation qui doit permettre un meilleur maillage territorial. Ces week-ends communs ne feraient que nous éloigner de nos téléspectateurs fidèles et attachés à l’antenne clermontoise.

Ici, le retour des téléspectateurs a été catastrophique pendant le confinement avec son lot de JT en mode dégradé. L’Auvergne a toujours su gérer son antenne et son indépendance. Les audiences en témoignent, avec 27% d’audience chaque soir à 19h.

Autre conséquence de cette mutualisation : l’impact financier sur la rémunération des techniciens. Ces week-ends « chômés » seront un manque à gagner important pour le personnel. Beaucoup s’inquiètent également de l’avenir de leur métier alors que l’on remet en cause leur expertise en faisant des économies sur leur dos.

Pour toutes ces raisons, les salariés de France 3 Auvergne réclament la suppression des week-ends communs avec Lyon et Grenoble. 

Les organisations syndicales appellent donc les salariés de France 3 Auvergne à la grève du samedi 23 octobre 00h00 au dimanche 24 octobre minuit.

Clermont-Ferrand, le 15 octobre 2021