Nous condamnons l’atteinte à la liberté d’informer !

Débat du 2eme tour interrompu par des manifestants

Ce devait être un moment de confrontation de points de vue, d’échanges verbaux parfois âpres comme l’engagement politique le réclame parfois.

Sur notre plateau extérieur de Bastia hier soir, les principales sensibilités politiques étaient représentées, dans une temporalité particulière, où la question corse s’invite au plus haut sommet de l’Etat.

Mais à l’issue du second tour de la présidentielle, nos téléspectateurs ont été privés de débat après des jets de pétards tirés par un groupe de personnes. Ces mêmes personnes qui se plaignent, à tort, de ne pas avoir droit de cité dans les médias.

Dans ce moment de confusion où le propos devenait inaudible, la rédaction en chef a pris la décision de reprendre l’antenne.

Les syndicats SNJ et UNSA condamnent ces façons de faire, apportent leur soutien aux équipes de techniciens et de journalistes, et réaffirment avec force l’importance de la liberté de la presse. Outil indispensable pour informer et décrypter objectivement, librement. 

Bastia, le 25 avril 2022