A BOUT DE SOUFFLE

Préavis de grève à France 3 Lyon

IMG_1711

Depuis de nombreuses années, les salariés de l’antenne de Rhône-Alpes subissent les conséquences de leur sous-effectif chronique, en particulier à la rédaction. Une situation qui n’a quasiment pas évolué depuis 2010 et l’instauration des pôles.

Il y a quelques semaines, une majorité de journalistes a signé une lettre ouverte pour dénoncer les effets devenus intolérables de ce nombre insuffisant d’équipes au quotidien pour couvrir l’actualité de la 2e métropole de France et des 5 départements.

Nous affirmons le besoin de deux équipes par jour supplémentaire pour mener à bien notre mission.

Malgré quelques avancées sur l’organisation du travail, aucun engagement concret sur des postes supplémentaires n’a été proposé. Tout juste la direction nous a-t-elle affirmé oralement qu’elle « avait bon espoir que Lyon soit prioritaire » dans un rééquilibrage des effectifs au sein du réseau régional.

C’est tout !

Nous ne pouvons pas nous nourrir d’espoirs quand la direction se nourrit elle de notre engagement sans faille depuis des années, de notre acceptation de faire des journaux et des émissions en dépit de notre manque de moyens.

Et l’intersyndicale ne tombera pas dans le piège d’une suppression des deux éditions locales, ce à quoi une majorité de salariés s’oppose.

Par ailleurs, nous resterons particulièrement attentifs à tous non-renouvellements de personnels dans les mois à venir.

Pour toutes ces raisons, nous appelons donc tous les salariés à cesser le travail pour 24h à compter de vendredi 17 mars 0h.

Lyon, le 16 mars 2017

Préavis de grève_A bout de souffle