France 3 Corse ViaStella : « l’incident » n’est pas clos

AA lettrine articlesNous pensions que cette « affaire », qui n’aurait jamais dû en être une, allait se régler en bonne intelligence, que les choses s’apaiseraient. Il n’en est rien.

Nous réagissons suite à la prise de parole du rédacteur en chef hier en conférence de rédaction. L’encadrement est solidaire. Dont acte. C’est son droit, son devoir. Même si ce n’est pas toujours l’image qui est renvoyée.

En revanche, contrairement à ce qui a été dit et écrit sous forme de note ce lundi matin, nous pensons qu’on ne peut pas déclarer unilatéralement que « l’incident » est clos et qualifier « d’outrancières » les diverses prises de position.

Nous considérons également que si la conférence est un lieu d’échanges, il aurait été préférable de ne pas évoquer l’affaire en l’absence de la journaliste il y a une vingtaine de jours.

L’ambiance délétère gagne du terrain au sein de notre rédaction et en effet dans cette période troublée, nous avons besoin d’apaisement.

Pour ces raisons nous demandons qu’une réunion soit organisée au plus vite entre toutes les parties concernées sous l’autorité du nouveau Directeur territorial.

Nous sollicitons aussi une grande réunion entre les journalistes et l’encadrement, pour se parler, enfin, se dire les choses et pas seulement par communiqué.

Les syndicats CFDT et SNJ

Ajaccio, le 17 novembre 2015.

France 3 Corse ViaStella_l’incident n’est pas clos