– Grève les 26 et 27 mai 2019 – Une première grande victoire

Quelle belle mobilisation ! Tous les services de la rédaction nationale de France 3 ont largement pris part au mouvement !

Les services « politique », « société », « enquêtes et reportages », « économie » « journalistes reporters d’images » (service commun) correspondants en région (France 2), sans oublier les techniciens qui soutiennent le mouvement dans la grève depuis hier ! Et le tout, dans des proportions jamais atteintes depuis des lustres ! Entre 60 et 100% de grévistes dans certains services.

Oui, la défense du Soir 3 et de son maintien sur France 3 fédère comme jamais ! Parce que cette édition est la figure de proue de notre mission de Service Public et qu’elle doit rester le rendez-vous d’information du soir, sur une chaine généraliste

La direction comme toujours cherche à maquiller le conflit, en s’appuyant sur les précaires et en utilisant des artifices ! Elle se sert de sa fusion funeste pour demander à des journalistes de France 2 de remplacer des grévistes !

C’est elle qui oppose les journalistes entre eux, mais nous ne tomberons pas dans le panneau de la discorde !

Notre appel a été entendu malgré les obstacles sur notre route et cette mobilisation massive a des répercussions sans précédent !

La direction diffusera des journaux, mais ce ne seront pas des journaux qui témoigneront de la réalité de la mobilisation.

Cette grève engagée avec l’UNSA et la CGC est une réussite et engage le SNJ ! Nous le savons maintenant, sans en avoir douté, que nous sommes ensemble prêts à nous retrouver bientôt pour une nouvelle mobilisation, pour que le Soir 3 reste sur la 3.

 

Soir 3 – une 1ère victoire – 270519

Paris le 27 mai 2019.