Inquiétudes en série

Préalable CSE Siège des 9 et 10 octobre 2019

La Rupture Conventionnelle Collective du 7 mai fait ses premiers dégâts et pas des moindres.

Au regard d’un certain nombre de départs de monteurs, la direction a pris une décision toute simple. Les remplacer ? Non. Faire appel à plus de CDD ? Non plus. Elle a choisi la plus mauvaise option : supprimer des vacations à partir de la semaine prochaine. Une 12/13, une 19/20 ainsi qu’une vacation 13H-20H et ce, du lundi au dimanche, à l’exception nous dit-on, du vendredi ! Voilà donc l’entreprise qu’on nous prépare à travers ce plan de départs volontaires. Notre cœur de métier ne sera concerné qu’à la marge par les remplacements de nos collègues partis à la retraite. Et pour fabriquer nos journaux à l’avenir, il faudra faire avec ou plutôt sans !

Ces derniers jours, nous découvrons une fois de plus dans la presse, les réponses de notre direction à des questions évoquées ici par les élus. Il s’agit du sort réservé aux chroniqueurs de Télématin ! Le flou autour de la situation de certains d’entre eux nous inquiète toujours. Nous aimerions qu’en réponse à ce préalable, la direction puisse répondre à nos interrogations quant aux dossiers qui sont aujourd’hui encore en souffrance !

Pour clore ce propos liminaire, nous nous inquiétons à propos d’un des points évoqués à l’ordre du jour de ce Comité Social et Economique : le rattachement de la Direction de l’information régionale à la direction de l’Information. Sous couvert de transversalité augmentée, nous nous demandons au-delà du fonctionnel et du hiérarchique, ce que signifie ce nouvel organigramme sorti tout droit  du chapeau de ceux qui nous dirigent. Dans la même veine, que doit-on comprendre du rattachement fonctionnel du bureau des régions et des correspondants régionaux de France 2 à la direction de l’information régionale ? Ces équipes de correspondants vont-elles à terme fusionner avec les rédactions régionales de France 3 ?

Un changement d’organisation qui n’est pas mineur, à l’heure où se pose la question de l’existence même des éditions nationales sur France 3 ! Espérons qu’à la lumière des débats nous serons beaucoup plus éclairés, même si les promesses n’engagent que ceux qui les croient encore…

Paris, le 9 octobre 2019

2019-10-09 Préalable CSE Siège 9-10 oct