La censure en marche

AA lettrine articlesFrance 3 Quercy Rouergue

Nous aurions voulu faire un reportage sur la dernière exposition temporaire «Tant de temps» qui se tient en ce moment au musée Soulages, avec les œuvres de 50 artistes contemporains.

Nous aurions voulu vous emmener faire une balade esthétique parmi des œuvres modernes et contemporaines.

Nous aurions voulu parler art et culture avec la commissaire de l’exposition et le conservateur en chef des musées de Rodez Agglomération.

Un reportage que nous essayons de caler depuis le début de l’exposition, le 3 décembre 2016

Oui mais voilà, le président de Rodez Agglomération, M.Christian Teyssèdre, conditionne notre autorisation de tournage à l’interview d’un élu.

Quand on aborde la politique culturelle dans nos reportages, les élus y ont toute leur place.

Quand nous traitons de l’aspect culturel et artistique, ce n’est pas le cas.

Nous n’acceptons pas que des hommes politiques s’érigent en journalistes qu’ils ne sont pas et s’arrogent le droit de nous imposer une ligne éditoriale qui n’est pas de leur ressort.

D’autant plus pour parler d’expositions dans des institutions publiques financées par les deniers publics.

La liberté d’expression n’est pas négociable. Sans presse libre il n’y a pas de démocratie…

Deux ans après avoir défilé en tête d’un cortège sous la bannière «Nous sommes Charlie» en réaction à l’attentat contre Charlie Hebdo et la mort de plusieurs journalistes, nous voulons rappeler à nos élus le sens de leurs devoirs et de leurs responsabilités.

La liberté d’expression n’est pas négociable. Sans presse libre il n’y a pas de démocratie…

La rédaction de France 3 Quercy Rouergue

Avec le SNJ France Télévisions

Rodez, le 9 janvier 2017

la-censure-en-marche