La région Centre Val-de-Loire touchée, les locales de France 3 coulées !

AA lettrine articlesInondations

La Loire et ses affluents en crue, des villes et des villages inondés, des routes submergées, des centaines d’habitants évacués : autant  de  reportages pour les deux éditions locales de France 3, en région Centre-Val de Loire. Avec des équipes prêtes à partir sur le terrain pour rendre compte au plus près des réalités vécues par la population. Mais la réalité s’est avérée bien différente.

Entre le 31 mai et le 7 juin, les locales de France 3 Touraine-Val de Loire et Berry n’ont connu qu’une seule diffusion, le 1er juin. Les autres jours, elles ont été purement et simplement supprimées pour laisser place à un JT régional rallongé. Le maigre travail confié aux journalistes des locales a péniblement émergé, dans le meilleur des cas, comme une main qui sort de l’eau pour un ultime appel au secours.

Comment décrire la frustration des équipes concernées ? Il faut croire que l’encadrement du BRI ne fait pas confiance aux petits localiers pour faire leur travail sérieusement. Le SNJ exige que cesse cette négation du premier travail des journalistes : être sur le terrain, au plus près des événements.

La réalité des locales de France 3 Centre est la suivante : jusqu’à 17 semaines de fermeture par an.  Mais cela ne suffit toujours pas : on nous ferme pendant les vacances « parce qu’il ne se passe rien ». Et on nous ferme maintenant quand il se passe quelque chose !

Depuis le mois d’avril, la direction du pôle Nord-Ouest a mis en place des ateliers de réflexion, dont un qui est intitulé : « quelle place pour l’information des bassins Touraine et Berry dans nos JT régionaux ? » A la lumière de l’actualité récente, nous connaissons, hélas, la réponse : la place sera, au mieux, un strapontin.

Au sein des rédactions locales flotte un parfum de résignation et de colère face à ce qui est ressenti comme un mépris et une insulte. Pourtant, il n’y a pas de petites ou de grandes rédactions. Toutes ont droit au même respect. Tous les téléspectateurs aussi !

Paris, le 10 juin 2016

La région Centre Val-de -Loire touchée,les locales de France 3 coulées