Locales France 3 : Stop au grand bluff !

Assemblée générale du SNJ FTV des 10 et 11 octobre 2017

MOTION

L’information circule dans la presse depuis le 6 octobre, mais la plupart des directeurs régionaux n’ont pas jugé bon de la communiquer aux salariés.

La direction aurait décidé de surseoir à la suppression des éditions locales. Ce n’est pas un soulagement pour le personnel.

Ce «sursis» cache toujours l’absence de projet éditorial pour l’information de proximité.

Une fois de plus, la direction navigue à vue et cache ses intentions.

Les dés étaient déjà pipés lorsqu’elle a mis en place les ateliers de concertation sur les locales, ateliers dans lesquels les personnels s’étaient pourtant investis. Ce simulacre de concertation, nous n’en voulons plus !

Nous exigeons aujourd’hui des réponses claires aux problèmes de diffusion. Nous avions proposé des solutions dédaignées par la direction. Pourquoi ?

Quel est le calendrier à venir dans les réflexions sur les locales ?`

À part reculer pour mieux sauter, que propose la direction ?

Le retour d’expérience un an après la suppression des éditons locales de Bourges et Tours est consternant : mutations et suppression d’emplois, baisse du nombre des reportages réalisés sur place. Comment peut-on aujourd’hui croire qu’il n’en sera pas de même pour toutes les autres éditions locales ?

Toutes les enquêtes le démontrent, les téléspectateurs sont très attachés à leur information de proximité : un journal de sept minutes, tous les jours.

Nous, journalistes du SNJ France Télévisions, nous sommes et nous voulons rester au service du public.

Paris, le 12 octobre 2017

2017-10-12 MOTION – LOCALES FRANCE 3, STOP AU GRAND BLUFF