Locales : tous en grève le 27 septembre pour défendre le réseau France 3 !

La direction veut supprimer toutes les locales de France 3 d’ici à la fin 2018. Le SNJ appelle l’ensemble des salariés à rejoindre la grève du 27 septembre, afin d’exiger le respect de l’intégrité du réseau France 3*.

L’arrêt programmé des éditions locales, annoncé en Bretagne, ou en pays catalan tout récemment, est une véritable aberration. Hier, la fusion-disparition de la rédaction nationale de France 3, aujourd’hui la suppression annoncée des locales, demain à qui le tour ?

La direction sabote notre outil de travail et en oublie sa mission de service public. Pour le plus grand profit de télévisions privées qui ont compris que la proximité était un atout et qui ne cessent de développer leur réseau, délaissé jour après jour par France 3.

L’arrêt décidé par la direction des décrochages locaux est le reflet d’une politique qui vise uniquement à faire des économies sur l’emploi. Une politique méprisante envers les téléspectateurs, attachés à leur département, à leur information d’hyper-proximité dans tous les domaines, associatif, économique, culturel, sportif et politique.

La direction sacrifie les éditions locales au seul prétexte qu’elles ne seraient pas visibles. Mais à qui la faute ? Des solutions, techniques et sans surcoût, avaient pourtant été apportées par les salariés eux-mêmes lors d’ateliers participatifs, mis en place par la direction. Des salariés qui y ont montré leur dévouement à l’information locale et à leur territoire.

Les propositions ont été balayées par la direction, contrairement à l’engagement initial d’écouter et d’entendre celles et ceux qui travaillent dans les territoires. La direction a menti et trahi ses salariés.

Que d’énergie et d’espoirs perdus pour eux, dont la mission et l’avenir sont aujourd’hui plus qu’incertains. Qu’en sera-t-il demain dans les antennes régionales ? L’idée d’un journal grande région est la rumeur du moment. Ces mêmes rumeurs qui disaient que les éditions locales allaient être supprimées.

Nous réclamons :

  • Le maintien du décrochage local.
  • Le maintien des éditions locales quotidiennes de 7 minutes.
  • La diffusion des éditions locales sur les box à une heure de grande écoute.
  • Le maintien de l’ensemble des emplois dans les locales.

Le 27 septembre se tient le Comité Central d’Entreprise. À cette occasion, nous appelons les salariés à se mobiliser.

 

*Le préavis de grève a été déposé par la CFDT. Il couvre tous les salariés de France Télévisions. La réglementation interdit à une organisation syndicale de déposer deux préavis en même temps : c’est la raison pour laquelle il n’était pas possible pour le SNJ de signer formellement l’appel à la grève du 27 septembre. En effet un premier préavis avait été déposé par le SNJ pour la grève du 21 septembre, contre les ordonnances Macron.

 

Paris, le 25 septembre 2017

2017-09-25 Locales – Tous en grève le 27 septembre