Madame la directrice de France 3, les gueux des régions vous saluent bien !

AA lettrine articles

Madame la directrice, les gueux des régions de France 3 vous remercient sincèrement d’avoir rappelé à quel point ils ont besoin de progresser vers l’excellence.

Au cours de votre visite à France 3 Côte d’Azur, à Antibes, vous avez précisé que nous n’étions « pas à la hauteur ». Souffrez que nous ajoutions que les téléspectateurs de Côté d’Azur ne sont pas davantage « à la hauteur » ; ils sont incapables de juger de la médiocrité de leur journal régional, qui, avec 25 % de parts de marché à 19h00, est devant toutes les autres chaînes, publiques ou privées.

Nous allons réunir toutes nos faibles capacités de gueux pour enquêter sur cette épidémie de myopie et de surdité qui semble frapper les téléspectateurs de Côte d’Azur. Et ceux des nombreuses autres antennes où les JT régionaux ont des audiences élevées.

Madame la directrice, les gueux des régions de France 3 vous remercient sincèrement d’avoir transmis votre jugement à toute la direction et l’encadrement de France 3. Vos consignes ont été parfaitement entendues, en particulier par votre directrice de l’information régionale. Exemple : un  rédacteur en chef s’étonne de la présence sur le terrain de deux équipes de France Télévisions pour un même reportage, l’une de la région, l’autre du national.

Réponse de la direction de l’information régionale : « Comme tu le sais nous avons parfois, voire souvent, des problèmes de qualité de nos reportages. Je tiens à ta disposition un tournage avec votre sujet et celui de France 2. Même jour de tournage, mêmes conditions. A l’arrivée rien de comparable. Donc restons pragmatiques »

Enfin, quelqu’un connaît ce qui est le mieux pour nous ! Enfin quelqu’un nous dit clairement que nous sommes de mauvais sujets !

Madame la directrice, les gueux vous remercient de traiter également de la même manière l’ensemble des journalistes de France 3, qu’ils travaillent en régions ou à Paris. Vous avez en effet pris la bonne décision en programmant le plus tard  possible le Soir 3, vraiment pas « à la hauteur », parce que sans doute contaminé par le manque de « hauteur » des gueux des régions.

Permettez, madame la directrice, de vous faire part de notre inquiétude : nous craignons de ne pas être « à la hauteur » face au défi de la nouvelle chaîne d’info en continu.

Mais une horrible pensée, et si votre approche était inadaptée ?

Mon dieu blasphème, pardonnez-nous cette offense ! 

Madame la directrice de France 3, les gueux des régions vous saluent bien.

Paris le 21 mars 2016

Madame la directrice de France 3 les gueux des régions vous saluent bien