Motion réseau régional et réforme territoriale

AA lettrine articlesLa réforme territoriale voulue par le gouvernement va trouver sa première expression lors des prochaines élections régionales. Mais aussi sa première conséquence sur le réseau régional de France 3, à travers des soirées électorales centralisées dans les capitales de ces nouveaux périmètres décidés par le pouvoir politique.

La présidente de France Télévisions assure ne pas vouloir de « big bang » ni de réorganisation du réseau. Pourtant elle insiste sur la nécessité éditoriale de rendre visible sur nos antennes cette nouvelle cartographie de nos régions. Pour quel projet éditorial et à quel prix ?

Réunis en assemblée générale, les adhérents du SNJ donnent mandat au bureau national de veiller  impérativement à ce que la proximité si chère à notre public ne soit pas sacrifiée sur l’autel d’une nouvelle réforme du réseau.

Les salariés ont déjà beaucoup souffert de la mise en place des pôles régionaux : sous-effectif dans de nombreuses rédactions, refus de remplacer les absents, dégradation des conditions de travail, perte d’identité éditoriale des journaux.

Le SNJ a toujours défendu l’articulation local – régional – national – international de France 3. Il serait donc particulièrement grave de la part de la direction de répondre à un choix politique en abîmant encore un peu plus ce qui fait notre métier. On nous demanderait alors d’inventer dans nos journaux régionaux la réalité de régions dans lesquelles nos téléspectateurs risquent de ne pas se retrouver.

Pour le SNJ, il est question également de contenu journalistique, mais aussi d’emploi et de stabilité sociale. Une énième perte de repères serait, sans aucun doute l’affront de trop pour les téléspectateurs et les salariés de France Télévisions.

Paris, le 6 octobre 2015

MOTION RÉSEAU RÉGIONAL ET RÉFORME TERRITORIALE