– Rencontres avec les téléspectateurs – Et si la direction respectait le médiateur de l’information ?

La direction de France Télévisions veut-elle en finir avec le médiateur de l’information? Oui, à en juger par l’organisation des rencontres avec les téléspectateurs. Une attitude inadmissible alors que la défiance vis-à-vis des médias et des journalistes n’a jamais été aussi forte.

 Pas assez corporate aux yeux de la direction ? Pas assez marketing et comm’ ?

A France Télévisions, il n’y a plus de médiateur des programmes depuis près d’un an. Quant au médiateur de l’information, la direction semble vouloir s’en débarrasser également.

En effet, dans un communiqué de presse, France Télévisions annonce l’organisation, le 4 juin, d’une rencontre avec les téléspectateurs. Les thèmes : les fake news, le journalisme d’investigation et les nouveaux usages en terme de consommation de l’information.

Il y aura trois tables rondes en présence de la présidente de FTV et du directeur de l’information. Et pas la moindre place pour le médiateur de l’information. D’après nos informations, il n’a pas été associé à cette démarche !

Vouloir rencontrer nos téléspectateurs est une intention louable. Mais pourquoi écarter et mépriser le médiateur de l’information, dont le rôle depuis des années est précisément de répondre aux requêtes de notre public ?

Pour le SNJ, la réponse à cette question se trouve sans doute dans la fonction même des médiateurs qui sont « indépendants de toute hiérarchie »  et « n’interviennent jamais dans le choix, la préparation ou l’élaboration des programmes. Ils n’interviennent jamais a priori mais a posteriori ».

Le SNJ exige de la direction qu’elle respecte cette fonction, voulue par le législateur. Elle est indispensable à l’information de service public et à sa crédibilité. L’expérience et le travail de fond ne seront jamais remplacés par quelques opérations de communication.

Et si la direction respectait le médiateur de l’information

 

Paris le 23 mai 2019