Réseau régional France 3 : un JT en mode « au secours »

Casse des métiers et de l’information régionale : les projets de la direction semblent parfaitement clairs. La dernière preuve en date, le vendredi 28 septembre 2018, au 19/20 Rhône-Alpes.

Ce soir-là, le JT a été programmé dans son intégralité en extérieur, à Bourg-en-Bresse à l’occasion du congrès national des pompiers. Il a été cadré… par un JRI tout seul. Qui plus est : un JRI CDD ! Du jamais vu à France 3 Rhône-Alpes, et sans doute bien au-delà de ses frontières.

Explication de cette lamentable première : « il n’y avait pas d’OPV disponible ». Pourtant ce même jour, deux OPV statutaires ont été mis en repos non demandé. Cherchez l’erreur ou plutôt le très improbable acte manqué.

Car cette opération était prévue depuis des semaines : reportages tournés en amont, un ‘Dimanche en Politique’ spécial jusqu’aux désormais inévitables « modules » !

Et le cynisme ne s’arrête pas là. Puisqu’au dernier moment, un JRI CDD supplémentaire, basé à Strasbourg, a été appelé… pour suivre Gérard Collomb, ministre de l’intérieur et désormais candidat déclaré à la mairie de Lyon, en visite à ce même congrès.

Le SNJ dénonce la pression qu’a fait porter cette décision inique sur les épaules d’un JRI précaire, qui n‘était pas en mesure de refuser. Plus de 20 minutes à l’épaule, c’est intolérable !

Le SNJ rappelle par ailleurs que dans la définition des métiers, décrite dans l’Accord Collectif, seul un OPV a la capacité de mettre en images un JT, en plateau comme en extérieur.

Même sous le prétexte de « nouveaux formats » ou de « nouvelles écritures », il y a quand même des limites à ne pas franchir. Faudra-t-il appeler les secours pour que la direction retrouve ses esprits ?

Paris, le 2 octobre 2018

2018-10-02 F3 réseau – JT en mode au secours