Un procès scandaleux de l’Azerbaïdjan contre Elise Lucet et Laurent Richard

Elise Lucet et Laurent Richard comparaissaient ce mardi 5 septembre devant le tribunal de Nanterre. Ce redoutable honneur est dû au gouvernement azerbaïdjanais qui a porté plainte contre eux pour diffamation.

Cette procédure fait suite à la diffusion, dans « Cash Investigation » sur France 2 le 5 septembre 2015, d’un reportage sur les voyages présidentiels français en Azerbaïdjan et Kazakhstan. Elise Lucet l’avait alors présenté comme :  » Une des dictatures les plus féroces du monde ». Laurent Richard, auteur du reportage, est poursuivi pour avoir qualifié le pays de « dictature » et son Président de « despote » lors d’une interview accordée à France Info.

Le Syndicat National des Journalistes (SNJ), première organisation de la profession, tient à s’insurger contre ce procès scandaleux fait à deux journalistes français, en France, par un pays étranger qui entend défendre son « droit moral ».

L’Azerbaïdjan est actuellement, après la Turquie du Président Erdogan, la deuxième prison de journalistes dans le monde. Les autorités de ce pays ont tout fait, depuis plusieurs années, pour éteindre toute liberté d’informer : prison, exil pour les journalistes, fermetures des organes de presse etc. Son Président, Ilham Aliev, tente donc, après Erdogan de museler la presse étrangère en exportant sa politique répressive sur le territoire français.

Le SNJ apporte son total soutien à Elise Lucet et Laurent Richard et invite la profession à le faire très concrètement.

Le SNJ rappelle qu’il n’appartient pas à la justice française de donner un satisfecit à la politique d’un pays étranger.

 

Paris, le 6 septembre 2017

 

2017-09-06 Un procès scandaleux