Une chaîne tout info de qualité en 2016 : chiche !

AA lettrine articlesLes journalistes du SNJ France Télévisions, réunis en assemblée générale à Paris les 5 et 6 octobre 2015, accueillent favorablement le projet de création d’une chaîne d’information du service public et entendent être une force de propositions.

 Ce projet ne peut aboutir que :

  • s’il est construit autour des reportages réalisés quotidiennement par les équipes de toutes les rédactions ;
  • si son organisation ne se fait pas au détriment des différentes antennes (locales, régionales, nationales et ultra-marines) de France Télévisions ;
  • dans le respect des dispositions sur la déontologie et les pratiques professionnelles contenues dans l’accord collectif de France Télévisions ;
  • dans le respect des dispositions de l’accord groupe sur les droits d’auteur des journalistes ;
  • dans la maîtrise, par les journalistes auteurs des reportages, de la réutilisation de leurs images et commentaires par leurs confrères ;
  • s’il ne cherche pas à copier le modèle économique et l’organisation du travail des chaînes privées « tout info », s’il refuse les compétences complémentaires non maîtrisées ;
  • s’il choisit d’éviter certaines dérives comme les plateaux en situation « prétexte », le recours abusif aux « experts », la multiplication des micro-trottoirs, les sujets « en kit », la diffusion dans l’urgence d’informations non vérifiées.

Enfin, dans le cadre contraint de moyens constants annoncé par la direction, ce projet ne peut aboutir que s’il est accompagné d’un rééquilibrage de la filière encadrement vers la filière reportage : actuellement, on compte un encadrant pour quatre reporters à France Télévisions !

En votant cette motion, les journalistes du SNJ France Télévisions donnent mandat au bureau national pour veiller au respect de ces objectifs.

Paris, le 6 octobre 2015

UNE CHAINE TOUT INFO