Une usine à burnout

 – ASSEMBLEE GENERALE SNJ FRANCE TELEVISIONS –

Management pathogène, casse des collectifs, pressions éditoriales et budgétaires sur les permanents et les précaires. Tout concourt à faire de France Télévisions une usine à burnout.

Les journalistes membres du SNJ FTV, réunis en Assemblée Générale, mandatent leur Bureau National pour défendre la santé des salariés.

Ce n’est pas un accord d’entreprise qui peut nous protéger, mais un changement de paradigme. Le respect ne peut pas être à sens unique. Ceux qui nous dirigent doivent savoir que le SNJ FTV n’hésitera pas à saisir les tribunaux compétents, comme il l’a déjà fait à plusieurs reprises, pour faire condamner les pratiques managériales violentes.

Le SNJ rappelle que l’organisation du travail et la perte de sens ressentie dans toutes nos rédactions sont tout autant pathogènes.

La qualité de vie au travail, la qualité du travail, sont indissociables !

Nous ne serons jamais complices des faits et gestes d’une direction qui abîme les salariés de l’entreprise.

Paris, le 16 octobre 2018

2018-10-17 AG SNJ – Une usine à burnout