Grève France 3 Limousin

AA lettrine articlesFace au silence assourdissant de la direction régionale de France 3 Nouvelle-Aquitaine, l’assemblée générale du personnel a mandaté l’intersyndicale pour rencontrer les plus hauts responsables.

Il s’agit notamment de les sensibiliser au préjudice que subiraient les téléspectateurs du Limousin en l’état actuel de l’organisation des soirées électorales législatives sur notre antenne de France 3 Limousin.

Nous avons écrit à Olivier Schrameck, président du CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) pour l’interpeller sur le traitement inéquitable de l’information électorale au sein des trois antennes de France 3 Nouvelle-Aquitaine.

Nous serons également reçus par Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine, cet après-midi à Limoges.

La présidence de la République, qui sera en Haute-Vienne vendredi et samedi, suit avec beaucoup d’attention l’évolution de notre dossier.

A quelques jours du 1er tour des élections législatives, n’ayant pas de signe de vie de la part de notre direction régionale, le suivi du mouvement de grève illimité s’est accentué aujourd’hui. Conséquence : la non-diffusion des journaux régionaux dans leur forme habituelle et l’enregistrement de l’émission matinale du jour supprimé.

Exceptionnellement, ce jour, nous avons choisi, en responsabilité, de ne pas perturber l’enregistrement des débats pré-électoraux, qui seront cependant organisés avec des moyens limités du fait de la grève.

L’intersyndicale CGT CFDT et SNJ de France 3 Limousin

Limoges le 7 juin 2017

Grève France 3 Limousin