Réseau Régional France 3 – La lointaine proximité

AA lettrine articles Se réjouir des audiences des régions, tout en affaiblissant de manière constante le réseau : on peut se demander quelle est l’ambition pour France 3 des directions successives de France Télévisions !

Sous-effectif chronique des rédactions, suppression des locales, sujets piochés dans le « pôle » pour remplir les JT, liquidation programmée de la rédaction nationale. Et un nouveau coup bas, déjoué par la mobilisation des rédactions régionales, juste avant les fêtes de fin d’année.

On appelle cela un ballon d’essai. La direction annonce fin 2015 des « Soirs 3 » régionaux communs. Face au tollé et à la mobilisation, elle recule. Mais selon nos informations, le projet est simplement ajourné. Il serait intégré dans la grille de rentrée de septembre 2016. Un projet enrobé de mensonges : comment croire qu’il s’agissait d’une décision « basée sur l’éditorial » comme annoncé par nos dirigeants ? Comment croire qu’il ne s’agissait pas seulement d’économies à courte vue ?

Depuis des années, les exemples de journaux mutualisés entre 2 régions différentes ne manquent pas. Tous catastrophiques : incohérents sur le plan éditorial, éloignés des préoccupations de nos téléspectateurs, leurs audiences sont mauvaises.

Si la mutualisation des « Soirs 3 » est provisoirement abandonnée, la direction impose toujours un autre projet aberrant : chaque BRI devrait prendre quotidiennement, midi et soir, un sujet des rédactions voisines. Un non-sens éditorial.

Le SNJ rappelle que les rédactions régionales ne sont pas les organes de communication de l’État ou de ses collectivités locales. Pourquoi ne pas simplement faire confiance aux journalistes qui ont toutes les compétences pour déterminer l’intérêt de traiter un sujet, ou de constituer des dossiers, par exemple sur les nouvelles entités que sont les régions françaises ?

Après de multiples rapports sur son avenir, jamais suivis d’effets, le réseau régional de France 3 attend toujours son « grand projet ». Nous, nous en avons un :
http://snj-francetv.fr/lavenir-du-reseau-regional-de-france-3/

La création d’une nouvelle chaîne d’information en continu devrait susciter l’espoir d’une mise en valeur de notre travail et de notre savoir-faire. Rien, pour le moment, ne permet de le penser. Pas d’autre perspective affichée que de fournir les serveurs en rushes, sans aucune maîtrise éditoriale des reportages mis à l’antenne. Une dépossession du travail des équipes. La négation du journalisme.

La seule nouveauté proposée en cette année 2016 est un magazine économique… coproduit avec le privé ! Il n’est régional qu’en trompe-l’œil : les reportages sont fabriqués en régions, mais la diffusion est nationale. Pour le SNJ, il est capital que les propositions éditoriales proviennent des équipes de terrain et ne soient pas de simples commandes centralisées.

Le SNJ réaffirme sa volonté de lutter pour défendre l’information de proximité, qu’elle soit régionale ou locale. Il est plus que temps que le réseau régional de France 3 soit au cœur des priorités stratégiques de FTV, pour répondre à notre première mission de Service Public : Informer.
La perspective de ses salariés ne doit pas être simplement de faire plus avec moins, ni d’accompagner les réformes institutionnelles. Il s’agit d’aller de l’avant et de ne pas gâcher des potentiels humains et professionnels uniques dans ce pays.

Paris le 6 janvier 2016

réseau régional France 3 la lointaine proximité