Nomination de Delphine Ernotte : France Télévisions a surtout besoin d’un projet éthique et ambitieux

AA lettrine articlesLe Conseil Supérieur de l’Audiovisuel vient donc d’attribuer la présidence de France Télévisions à Delphine Ernotte. L’aboutissement d’une procédure opaque et qui n’aura servi qu’à nourrir rumeurs et fantasmes, tout en empêchant le débat de fond sur l’avenir de France Télévisions.
Au cours de cette procédure bien peu démocratique, certains prétendants se sont publiquement déclarés candidats. Parmi eux, très peu ont joué la transparence complète en partageant avec le public leurs projets stratégiques pour France Télévisions. A l’inverse, Mme Ernotte a préféré rester une candidate « de l’ombre », jusqu’au dernier jour, sans rien dévoiler de son projet pour le Service Public audiovisuel. C’est un mauvais signe pour les salariés de France Télévisions qui ne savent absolument rien des intentions de leur nouvelle présidente. Tout juste comprenons nous qu’elle cultive le goût du secret.
Au-delà de cette procédure et de ces postures regrettables, revenons à l’essentiel : quel sera l’avenir de France Télévisions ? Quels seront les choix et grand projets de la nouvelle équipe qui va se mettre en place dans les prochaines semaines ? Après plusieurs semaines de campagne en coulisses, Mme Ernotte ne peut plus continuer à ignorer les salariés et leurs représentants. Le SNJ demande dès aujourd’hui à sa nouvelle présidente de rendre public son projet stratégique, celui qu’elle a présenté au CSA et qui lui a donc permis d’être choisie.
Le SNJ, syndicat représentatif sur toute l’entreprise France Télévisions, demande également à rencontrer Mme Ernotte dans les tous prochains jours. Au delà d’une nouvelle gouvernance, désormais connue, France Télévisions a surtout besoin d’un projet d’avenir, éthique, ambitieux, et partagé avec ses salariés.
Paris, le 23 avril 2015